Huckleberry Finn


Télécharger Huckleberry Finn gratuitement sur Bookys
Huckleberry Finn
Huckleberry Finn

Huckleberry Finn
Huckleberry Finn
French | CBR | 87 pages | 60.5 MB



Huckleberry Finn - Tome 2
Huckleberry Finn - Tome 2

Huckleberry Finn - Tome 2
Huckleberry Finn - Tome 2
French | CBR | 55 pages | 121 MB




Huckleberry Finn Tome 1
Huckleberry Finn Tome 1

Huckleberry Finn Tome 1

Huckleberry Finn Tome 1
French | CBR | 50 pages | 49.4 MB


Huckleberry Finn - Tome 1
Huckleberry Finn - Tome 1

Huckleberry Finn - Tome 1
Huckleberry Finn - Tome 1
French | CBR | 55 pages | 116 MB


Les aventures de Huckleberry Finn (2011) Complete
Les aventures de Huckleberry Finn (2011) Complete

Les aventures de Huckleberry Finn (2011) Complete

Les aventures de Huckleberry Finn (2011) Complete
French | CBR | Pages: 138 | 233.3 MB



Mark Twain - Les Aventures de Huckleberry Finn

Menacé par la civilisation autant que par les rossées d'un père ivrogne, Huckleberry Finn, qui fait partie de la "bande de voleurs" organisée par Tom Sawyer, prend la fuite et entreprend avec Jim, le Noir de miss Watson, un grand voyage vers la liberté. Se succèdent alors, dans la vallée du Mississippi, aventures et épisodes comiques à travers lesquels le héros de Mark Twain fait l'apprentissage des maux de l'âme et de la société. Plus qu'un roman sur l'esclavage, Les Aventures de Huckleberry Finn sont le récit d'une conscience qui s'éveille.

Moins connu que Les Aventures de Tom Sawyer, ce roman est souvent regardé comme le chef-d'oeuvre de Mark Twain, et comme le livre fondateur de la littérature américaine moderne : c'est par le style profondément novateur de ce roman qu'elle aurait commencé à se détacher de la littérature anglaise, pour exister par elle-même.



[img]https://meslectures.files.wordpress.com/2014/02/sous-le-radar.jpg?w=500[/img]

Au lieu de statuettes du Sacré-Coeur, ce sont des icônes du camarade Staline ou du roublard tovaritch Khrouchtchev que les habitants de ce village de la Beauce auraient dû adopter pour représenter leurs dieux tutélaires. C'est à eux en effet qu'ils devaient leur exceptionnelle prospérité. À eux et au radar qu'on avait construit au sommet de la montagne pour voir venir les missiles atomiques que les Russes auraient pu avoir la fantaisie d'envoyer sur la tête de nos voisins américains.C'était l'époque bénie où les choses étaient claires, il y avait le ciel et l'enfer, les bleus et les rouges, les gars de Sainte-Marie et ceux de Saint-Elzéar.L'été venu, toutefois, les jeunes - et parfois les moins jeunes - prenaient le chemin de l'Ontario pour « faire le tabac » et, du même coup, quelques dollars. Et quel meilleur compagnon de voyage que Tom Higgins dont la soif d'aventures est dangereusement communicative ? Dans ce premier roman, dont la fraîcheur n'a d'égale que l'irrésistible drôlerie, Pierre Breton a des allures de Mark Twain beauceron. Mais si vous disiez à Tom Higgins qu'il est le digne héritier d'Huckleberry Finn, il vous enverrait au diable.




Sous le règne de Bone - Russell Banks

Sous le règne de Bone - Russell Banks

"Mon existence est devenue intéressante, disons, l'été de mes quatorze ans. J'étais à fond dans la fumette et comme j'avais pas d'argent pour m'acheter de l'herbe je me suis mis à fouiner tout le temps dans la maison pour dénicher des trucs à vendre mais il n'y avait pas grand-chose."

C'est alors que Bone, avec sa crête, son nez percé et le tatouage fondateur de son identité ( des os en croix ) prend la route, et que le roman se déploie au fil de ses aventures et de ses rencontres avec tout ce que l'Amérique puis la Jamaïque comptent de marginaux, d'aventuriers et de sages.


Le succès considérable que ce roman (sous le titre The Rule of the Bone) connaît aux Etats-Unis tient sans doute à l'art, si particulier chez Russell Banks, qui consiste à se mettre à fond dans la peau, la mentalité et le langage d'un personnage à la fois emblématique et révélateur de la société où il évolue. En tout cas, le récit prolixe du jeune Bone - l'un de ces mall rats (rats des galeries marchandes) que les Américains ont vu surgir dans leurs cités tentaculaires -, narrateur et personnage central du livre, renoue avec la tradition des petits héros de basfonds. On n'a pas manqué d'ailleurs, aux Etats-Unis, de voir en Bone le successeur, un siècle plus tard, de Huckleberry Finn, l'inoubliable personnage de Mark Twain. Et il est vrai que, de son quatorzième à son quinzième anniversaire, tout au long du parcours qui l'amène à se connaître, à former son jugement, à trouver son équilibre, et même quand il revend de la drogue ou saccage des lieux qui l'ont accueilli, cet impayable Bone manifeste un fond de bon sens, donc une espérance. Et ainsi, ce petit Lucifer, porteur de lumière dans ses égarements, prend-il une valeur universelle et se montre-t-il si attachant, dans un contexte social qui ne contredit pas le pessimisme habituel de Russell Banks, qu'il fait de ce roman une féerie.




Éditeur(s) : Actes Sud (1999)
Langue : Français
Relié : non





Russel Banks - Sous le règne de Bone


Le succès considérable que ce roman (sous le titre The Rule of the Bone) connaît aux Etats-Unis tient sans doute à l'art, si particulier chez Russell Banks, qui consiste à se mettre à fond dans la peau, la mentalité et le langage d'un personnage à la fois emblématique et révélateur de la société où il évolue. En tout cas, le récit prolixe du jeune Bone - l'un de ces mall rats (rats des galeries marchandes) que les Américains ont vu surgir dans leurs cités tentaculaires -, narrateur et personnage central du livre, renoue avec la tradition des petits héros de basfonds. On n'a pas manqué d'ailleurs, aux Etats-Unis, de voir en Bone le successeur, un siècle plus tard, de Huckleberry Finn, l'inoubliable personnage de Mark Twain. Et il est vrai que, de son quatorzième à son quinzième anniversaire, tout au long du parcours qui l'amène à se connaître, à former son jugement, à trouver son équilibre, et même quand il revend de la drogue ou saccage des lieux qui l'ont accueilli, cet impayable Bone manifeste un fond de bon sens, donc une espérance. Et ainsi, ce petit Lucifer, porteur de lumière dans ses égarements, prend-il une valeur universelle et se montre-t-il si attachant, dans un contexte social qui ne contredit pas le pessimisme habituel de Russell Banks, ce qui fait de ce roman une féerie.


Jenny Finn
Jenny Finn

Jenny Finn
Jenny Finn
French | CBR | 121 pages | 56.1 MB